02/11/2007

Hymne à (la fille de) la joie, version Blier

035488
 

Mon homme, Bertrand Blier, 1995, **** 

Marie attend les hommes, au détour d'un passage coquin à Paris. Elle donne tout; c'est une pute heureuse. Sa petite alcôve au haut d'un escalier que gravissent, à bout de souffle, ses clients plus âgés, elle l'a aménagée pour les plaisirs de chacun : les toilettes, pour un pipi mutin devant Jacques François ou encore une armoire secrète, pour chatouiller la libido fatiguée de Galabru.

Sa vie prend une claque du Destin lorsqu'elle tire un jour un pauvre clodo des poubelles :  c'est le coup de foudre ! Marie qui désirait les hommes en général en aime à présent un en particulier. Elle l'a dans la peau. Comme mec et comme mac. Le bonheur.

Seulement le doux Jésus se mue bien vite en un perfide Judas: l'ennui aidant, il s'entiche d'une autre poule, Sanguine, une manucure nunuche qu'il se met en tête de faire également "travailler" pour lui...

monhomme5

(inspiré des Amoureux de Paname de Renaud)

Écoutez-le, vous les ringards

Croque-mitaines en p'tits costards

Ce film-là crache sur les mous

Et il le chante rien que pour vous

Marie la pute, c'est son emblème

Sa douce réponse aux p'tits problèmes

Jeannot l'clodo, le mac à Dame

Aimé trop fort par cett' bonne âme

 monhomme8

Blier choisit la différence

Celle des rej'tons de la malchance

Sous ses mots crus, ouais c'est d'l'amour

Des marginaux 'l est l'troubadour

Des marginaux 'l'est l'troubadour

monhommehaut612

Un Gorecki messianique,

Accouplement quasi mystique

La bonne morale en prend un coup

Jeannot Lapin tire son coup

La pute est là, gratuitement,

Devient l'esclave de son amant

Fille de joie, tu dois trinquer

C'est le bonheur qui t'a plaquée !

f80b0d43-17d9-4785-b260-c5a5b94a1dbc

Tous des salauds, tous des maqu'reaux

Viens chez les femmes, c'est bien plus beau

Semble nous dire l'anti-bourgeois

Amoureux de sa fille de joie

Anouk Grinberg, Gérard Lanvin

S'aiment, se déchirent et s'aiment enfin

Le long d'un film qui a des couilles

Et qui secoue ceux qu'ont la trouille

resize

Mon homme, c'est une réussite

Un mot d'amour qui se visite

Venez donc voir cett' ritournelle

Qu'il a écrite rien que pour Elle

Qu'il a écrite rien que pour Elle

 

Thierry Van Wayenbergh

 

18:49 Écrit par Thierry Van Wayenbergh dans Échappements libres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mon homme, blier, lanvin |  Facebook |