12/04/2008

Nan, nan, rien n'a changé...

vol au-dessus4

« Le ‘nid de coucou’ décrit par Forman, c’est notre nid à nous, c’est le monde dans lequel nous vivons, pauvres fous, soumis à la férule bureaucratique des uns, aux pressions économiques des autres, là, promis au bonheur, ici grisés de liberté, mais toujours obligés d’avaler les pilules amères de miss Ratched », écrivait un journaliste du Monde.  

 

C’était il y a 33 ans…   

 

17:42 Écrit par Thierry Van Wayenbergh dans Instantanés | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : liberte, dictature, folie, fantasme |  Facebook |

Commentaires

Interprétation inoubliable de Louise Fletcher en infirmière sadique plus vraie que nature (je sais malheureusement de quoi je parle). Sinon, c'est vrai qu'on avale des pilules et on est aussi sans défense que les patients de Mme Ratched. Le meilleur film de M. Forman.

Écrit par : dasola | 14/04/2008

Les commentaires sont fermés.